La phobie scolaire - conséquences

(Source : La phobie scolaire)

Cette phobie n'est pas facile à déceler, car l'enfant aura souvent des difficultés à la verbaliser et déplacera volontiers la thématique sur un enseignant, un surveillant un peu autoritaire, sur la fatigue, etc...

La vigilance est de règle car certaines conséquences sont lourdes à gérer, en tout premier lieu la souffrance de l'enfant, et le parcours difficile des parents pour y remédier.

La première manifestation possible est la déscolarisation progressive devant l'impossibilité d'aller à l'école.

Un risque d'isolement social s'ensuit.

Pris au piège de sa phobie, comment verbaliser une angoisse ?

Il convient de surveiller, sans que cela soit prédestiné dans le schéma phobique, un risque de stress important pouvant évoluer vers des épisodes anxio-dépressifs ou l'apparition d'autres phobies.

On √©voque parfois un risque de conduites addictives accru, mais peu d'√©tudes claires confirment qu'il soit plus ou moins important que celui pr√©sents dans d'autres situations o√Ļ l'anxi√©t√© majeure est souvent le leitmotiv.

Dans tous les cas un oeil attentif doit être apporté aux comorbidités et si le trouble persiste et résiste à la thérapie, la recherche d'un noyau pathogène dans la genèse peut être nécessaire.