Le processus du deuil


Nous avons tous connu, au cours de notre vie, des pertes qu'’il nous a fallu surmonter.
Que ce soit le décès d'’un être cher, une rupture amoureuse ou même le passage d'’une étape à une autre au cours de notre vie, dans tout les cas, il nous a fallu accepter cette perte. Il s'’agit de la perte d’'un objet, au sens psychanalytique du terme.
Tout un processus psychique va se mettre en place. Il s'’agit du travail du deuil. 

Selon le Dictionnaire de psychologie de Roland Doron et Françoise Parot, le travail du deuil est un terme forgé par Freud pour désigner le processus d’'élaboration psychique qui s'’effectue normalement dans l’'appareil psychique après la perte d'’un objet.
Par objet, il faut entendre non seulement une personne aimée, mais tout aussi bien une abstraction, un idéal.
La tristesse, l’'inhibition, le repli sur soi de la personne gravement endeuillée, la perte d'’intérêt pour tout ce qui ne se rapporte pas à l'’objet perdu, la perte du goût de vivre et de choisir de nouveaux objets d'’amour apparaissent comme la conséquence économique de la mobilisation de toute l’'énergie psychique disponible pour accomplir l'’épreuve de réalité relativement à la perte d'’objet, qui est déniée dans les couches profondes de l’'inconscient.
La durée du déroulement complet du travail de deuil normal est de l’'ordre de plusieurs mois.

Voici les différentes étapes du travail du deuil, énuméré dans le Petit Larousse de la Psychologie dirigé par Michel Guillemot et Bethsabée Blumel :
1. Phase d’'idéalisation de l’'être, souvent accompagnée de culpabilité (auto-reproches du sujet),
2. Perte d'’intérêt pour le monde extérieur sauf pour ce qui touche ce qui peut rappeler la personne disparue. Recul devant toute activité qui éloignerait le souvenir de l'’être aimé,
3. Détachement progressif de la libido à l’'égard de l’'être qui permet le retour vers de nouveaux investissements.

Ce travail du deuil est « normal » et c'’est l’épreuve de la réalité qui permet au sujet de se détacher progressivement de sa souffrance.

Schématiquement, nous pouvons noter 7 étapes dans le processus du deuil :
1. Le choc
2. Le déni
3. La colère et le marchandage
4. La tristesse 
5. La résignation
6. L'’acceptation 
7. La reconstruction