L apport de F Dolto


Françoise Dolto est une pédiatre et psychanalyste du XXème siècle. Figure emblématique de cette époque, elle fonde avec Jacques Lacan  et Daniel Lagache la Société Française de Psychanalyse. En 1964, elle suit Jacques Lacan lors de la création de l'École Freudienne de Paris. 

Françoise Dolto innovera, aussi bien dans la réflexion que dans la pratique.
La psychanalyse en général et Françoise Dolto en particulier sont intimement liées à la transformation du statut de l'enfant.
Elle a milité avec vigueur pour la "cause des enfants", faisant parfois scandale dans une société habituée à considérer que l'enfant n'a de la valeur que par ce qu'il peut devenir, pourvu qu'il soit assez « sage » et suive sa vocation : satisfaire ses parents.
Son émission hebdomadaire Lorsque l'enfant paraît, sur France-Inter a eu un impact considérable sur le grand public.

Notions importantes 

Le nouveau-né aspire d'abord à communiquer. Ses désirs, indépendants de ceux d'un adulte, sont aussi respectables. 
L'enfant est une personne. L'enfant est un sujet à part entière, inscrit dans le langage avant même de le posséder.

Son point de départ dans l'abord de la clinique, y compris avec des nourrissons, résidait en sa croyance dans l'être humain, être de langage, dont la capacité de symbolisation caractéristique de l'espèce est à l'oeuvre dès les premiers instants de vie et le conduisent à la recherche de communication et d'échanges avec "un autre semblable".

Françoise Dolto nous a appris à parler aux enfants.
Elle a montré qu'il était important de parler « avec » l'enfant et pas seulement « à » l'enfant. Mais il faut surtout lui « parler vrai ». Cela signifie que nous ne pouvons pas mentir à l'inconscient puis qu'il connait toujours la vérité. 

Dolto a inventé l'image du homard pour représenter la crise d'adolescence. Elle parle de "complexe du homard". Cela signifie que l'enfant se défait de sa carapace, soudain étroite, pour en acquérir une autre. Entre les deux, il est vulnérable, agressif ou replié sur lui-même. 

L'image inconsciente du corps est le concept central de l'oeuvre de Françoise Dolto en tant que théoricienne. Elle est parti des dessins des enfants qu'elle recevait pour réaliser que ces dessins représentaient en fait leur propre corps, un corps imaginaire, figurant leurs désirs, leurs manques, leurs rapports avec les autres.

Source :
Françoise Dolto, fervente militante de la cause des enfants 
Françoise Dolto