La permanence de l'objet


Permanence de l'objet : il s'agit du principe suivant lequel un objet, lorsqu'il échappe à l'appréhension perceptive, est néanmoins conçu comme n'ayant pas cessé d'exister et peut donc être retrouvé identique à lui-même à différents moments du temps.

Dans la description que Jean Piaget a fait de la période sensorimotrice, qui couvre les 18 premiers mois de la vie de l'enfant, la permanence de l'objet occupe une place centrale. C'est en fait le premier des principes de conservation.


Voici les étapes du développement de la permanence de l'objet selon Piaget :

0-1 mois : aucune réaction suite à la disparition de l'objet.

2-4 mois : manifestation d'émotions (pleurs, cris, tend les bras...) 

4-8 mois : début de l'action sur les objets et les personnes qui l'entourent. (expérimentation active). Permanence de l'objet partielle, capacité de trouver un objet qui est partiellement caché. 

8-12 mois : permanence de l'objet de plus en plus acquise. L'enfant sera capable de trouver un objet entièrement caché, mais il ne peut comprendre qu'un objet se déplace même si on le déplace devant lui. 

12-18 mois : permanence de l'objet avec déplacement visible.

18-24 mois : acquisition définitive de la permanence de l'objet, compréhension des déplacements visibles et invisibles. 

(source : L'orthophonie pour tous)